Blogue des pratiques Internet

Le Blogue des pratiques Internet et médias sociaux offre un accès à des pratiques d'excellence en ce qui a trait à l'utilisation des technologies de l'information et des communications (TIC) en français.

Rédigé par Sylvio Boudreau, expert en médias sociaux et Internet

jeudi 30 mai 2013

Radiojeunesse.ca : Pour et par les jeunes

Le nouveau logo conçu par Kaboom arbore un chat noir à lunettes qui évoque la curiosité et le dynamisme.
Le nouveau logo conçu par Kaboom arbore un chat noir à lunettes qui évoque la curiosité et le dynamisme.

J'ai eu l'immense plaisir d'assister mercredi au lancement de Radiojeunesse.ca qui a pour mission d'être un espace d'expression des jeunes et un réseau d'échanges. 

Conceptart est fière d'avoir participé à la réalisation de leur site Web que l'on peux visiter au www.radiojeunesse.ca

J'aimerais saluer le dévouement de Nathalie Bernard, directrice de la radio et la passion de Michel Delorme, l'idéateur et l'inspiration du concept d'une radio pour et par les jeunes.

Yan England, comédien bien connu,  agira encore une fois en tant que porte voix de cette belle radio.



[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

mardi 22 juin 2010

Ressources utiles pour établir un bon partenariat

Documents utiles à consulter.


[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

samedi 22 mai 2010

Préparer une entente écrite de partenariat

Afin d'assurer le succès d'un partenariat et d'éviter des échecs généralement dus à une formalisation insuffisante des engagements et des responsabilités, il importe de définir précisément les termes d'un partenariat entre deux sociétés. La formalisation de plusieurs aspects d'un lien partenarial permet de réduire les ambiguïtés et d'éviter bien des conflits. Les ententes de partenariat peuvent prendre plusieurs formes, comme une entente de recherche-développement, un contrat de services, une entente de contribution, une entente de visibilité, une licence d'utilisation de contenu et autres. Selon le partenaire et la relation de partenariat, une entente formelle peut être confirmée par un simple échange de lettre de confirmation du partenariat contenant les grandes lignes du partenariat.
Leçon
Éviter les ententes verbales, car elles ne laissent pas de traces auxquelles il est possible de se référer pour valider des positions. Il est important d'avoir des exigences claires et de tenir à jour les dossiers en conservant toutes les pièces justificatives, y compris les courriels.
Par contre, pour des partenariats importants ou complexes, comprenant des échanges financiers et un partage des responsabilités, mieux vaux rédiger une entente de partenariat qui précise notamment l'objet du partenariat, les responsabilités de chaque partenaire, ainsi que les coûts et les revenus à partager. Sans tomber dans des excès de rédaction contractuelle, il faut trouver un équilibre entre l'esprit partenarial et les contraintes et responsabilités liées à la mise en œuvre de nouveaux projets impliquant notamment des risques financiers importants. Voici les principales rubriques que contient habituellement une entente écrite :

1. Préambule

Cette section précise le cadre du partenariat. Le préambule rappelle pourquoi les partenaires s'impliquent et décrit souvent la nature et l'objectif du projet.

2. Objet de l'entente

C'est ici que l'on décrit les travaux qui seront réalisés, ainsi que les engagements des partenaires.

3. Dispositions particulières

Cette section peut inclure l'information sur la représentation des parties dans la prise de décision, les conditions de réalisation du partenariat, les droits et obligations des partenaires, le mode de communication, ainsi que des clauses d'exclusivité et de non-concurrence.

4. Propriété intellectuelle

L'attribution de la propriété des éléments développés dans le cadre du partenariat peut s'avérer délicate. Il convient donc de prévoir une clause définissant précisément la propriété de chacun sur les éléments préexistants et développées dans le cadre du partenariat. Les partenaires doivent parfois envisager une copropriété de certains éléments développés dans le cadre du partenariat. D'autres éléments, telle la technologie d'arrière-plan peuvent être exclusifs à l'un des partenaires, bien que l'entente pourra établir clairement un droit d'utilisation pour l'autre partenaire. Dans le cas où la propriété intellectuelle implique de nombreux intervenants ou composantes, des ententes supplémentaires sous forme de licences ou d'autorisations peuvent être conclues.

5. Confidentialité

Dans le cadre d'un partenariat, il y a un échange d'information confidentielle et de savoir-faire qui peuvent avoir une importance stratégique considérable et constituent alors des secrets commerciaux. Par conséquent, il convient d'inclure dans l'entente une clause de confidentialité.

6. Promotion

Cet article décrit les responsabilités et les conditions liées à la promotion du projet, des produits et services développés, ainsi que l'échange la visibilité entre les différents partenaires.

7. Date d'effet et durée de l'entente

Il est important d'inclure la durée du partenariat et de décrire si certaines composantes de l'entente ou certaines obligations des partenaires restent en vigueur après la fin du partenariat.

8. Conditions financières

C'est dans cette section que seront décrits tous les éléments liés aux partages des dépenses et des revenus, les versements et les modalités de remboursement, ainsi que les dépenses admissibles dans le cadre du partenariat. Il faut aussi préciser quel partenaire sera responsable de l'administration financière.

9. Révocation ou modification de l'entente

Étant donné qu'un projet technologique est souvent imprévisible et demande fréquemment des ajustements, il faut prévoir dans l'entente de partenariat une procédure pour en modifier certains éléments, par exemple par l'entremise d'échange de lettres ou d'une entente complémentaire. Ici encore, un document écrit est une pratique essentielle. L'éventualité d'un conflit qui apporterait une cessation des relations entre les partenaires devrait être prévu dans l'entente de partenariat. Cette clause tentera de limiter et de gérer la dissolution du partenariat.

10. Lois applicables

Comme un partenariat peut comprendre des intervenants de diverses régions ou pays, l'entente inclura une clause indiquant à quelle compétence l'entente est assujettie.

11. Reconnaissance des parties

Avec ou sans témoins, l'entente devra comporter la signature de personnes autorisées pour chacun des partenaires impliqués.


[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

jeudi 22 avril 2010

Établir les premiers contacts

Piloter un projet de partenariat nécessite des habiletés politiques. Bien sûr, tout commence par une bonne idée, mais la deuxième étape est la prise de contact avec les partenaires potentiels. Cette section illustre donc une pratique exemplaire dans l'établissement d'un premier contact auprès des partenaires.

1. Comment trouver un ou des partenaires

La mise en place d'une stratégie de réseautage auprès de diverses organisations et de personnes clés peut être judicieux pour trouver de nouveaux partenaires. Le meilleur réseautage se construira autour de ce qu'une organisation fait de mieux. Il faut se souvenir des personnes rencontrées, faire les suivis nécessaires et mettre à jour régulièrement le carnet d'adresses de l'organisation. Parfois, c'est lors d'un forum ou d'un colloque que l'on trouve le partenaire idéal. Par ailleurs, il est important de choisir des personnes qui ont un pouvoir décisionnel, de l'influence et qui trouvent intérêt à s'engager dans le projet de partenariat. Ces personnes doivent également y trouver un avantage pour leur organisation, comme des gains politiques, matériels ou financiers, sinon il peut être difficile d'amorcer un partenariat ou de le maintenir à long terme.
Leçon
Il faut consacrer du temps et des efforts pour maintenir un partenariat. Parfois les partenaires adhèrent au partenariat à des étapes différentes.
Enfin, il est possible d'utiliser les technologies Internet pour faciliter les échanges et réduire les obstacles liés aux contraintes de distance et de décalage horaire. Par exemple, il est possible de trouver sur le Web des sites qui proposent des contenus, des ressources, des services ou des produits complémentaires à celui de l'organisation qui recherche un partenaire.

2. Mettre par écrit les idées

Avant de communiquer avec un futur partenaire, il faut avoir une idée assez précise du projet envisagé. La meilleure façon est encore de mettre par écrit les grandes lignes du projet sous forme de sommaire afin de le partager avec un futur partenaire. ll est important d'être précis sur la nature du projet, les attentes, les modalités et les limites de la collaboration envisagée, tout en gardant une ouverture pour la négociation de certains aspects du projet.

3. Établir le premier contact

Dans un premier temps, il est possible de communiquer par courriel avec une personne responsable et faire un suivi téléphonique quelques jours plus tard. Au besoin, envoyer le sommaire du projet avant de rencontrer un futur partenaire ou d'échanger avec lui. Il faut se rappeler qu'il est très frustrant de perdre son temps avec des gens qui ont des idées floues ou ambiguës. Si l'objet du partenariat est un échange ou une collaboration entre deux sites Web, il est possible d'envoyer un courriel au webmestre ou à la personne en charge du site. Il faut présenter le projet et proposer les modes de partenariat possibles. À ce stage, il ne s'agit que d'échange d'informations, cela n'engage personne.

4. Étude des réponses

Leçon
Les partenaires doivent constater l'avantage du partenariat avant d'y adhérer.
Après le premier contact, il faut attendre quelques jours, voire quelques semaines, avant d'avoir une réponse à une proposition de partenariat. Souvent, il peut s'agir d'une demande de rencontre pour discuter plus à fond du projet ou encore du besoin de renseignements complémentaires. Évaluez les principales préoccupations d'un interlocuteur, qu'il s'agisse de l'aspect financier, de la gouvernance, des droits d'auteur, etc. Si la réponse est positive, il faut examiner s'il y a des conditions posées et si la nature du projet ne demande pas de changements majeurs.

5. Proposer des solutions

Une réaction rapide à la manifestation d'un intérêt est très importante, sinon votre futur partenaire pourrait se désintéresser de votre proposition. Prendre le temps de répondre aux différentes questions et de confirmer certains renseignements, voilà qui permet de partager non seulement l'information, mais aussi les valeurs des partenaires. Il faut toujours chercher à trouver des solutions qui avantageront les deux partenaires. Il peut s'agir d'un partage des avantages financiers, d'une nouvelle répartition des responsabilités, d'une collaboration pour le développement de contenu, etc.


[Facebook] [Twitter] [Google+] [LinkedIn] [MySpace]

Un partenariat réussi

La mise en place d’un projet de technologies de l’information et des communications (TIC) demande de rassembler des compétences, des savoirs et des ressources financières qu’un organisme ou une petite entreprise ont rarement. L’une des solutions pour remédier à cette lacune est le partenariat. Ce type de coopération amène les organisations à relever de nouveaux défis et provoque souvent un changement de culture.

Archives

  JANVIER 2017
D L M M J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
« déc. 16

Autres billets

Fils RSS